Vu l’actualité d’aujourd’hui (les attaques terroristes, les conflits sociaux et politiques, l’enlèvement des personnes qui sacrifient leur vie pour offrir le meilleur aux autres, les massacres, les violences, les injustices, les crimes contre l’humanité…) en tant qu’artiste et être humain avant tout, on se sent impuissant à intervenir et à arrêter cette spirale infernale. Alors pour ne pas rester là, les bras croiser, on décide d’exprimer ses ressentis, on libère le cœur de ces fardeaux, cette douleur qui ronge un corps qui pleure.

Durant notre vie, nous avons tous traversé des moments très durs (que ça soit la perte d'un proche, la perte d’un travail, la blessure d'humiliation, les catastrophes naturelles et surnaturelles, la violence dans le monde où on se trouve avec l'impuissance d'intervenir...) parfois difficiles à surmonter. 

Les mots ne peuvent pas vraiment définir ses douleurs. C'est alors que la danse intervient. Danser pour pleurer toutes les larmes du corps, danser pour crier haut et fort toutes les blessures du cœur, danser pour s'évader, danser pour espérer un monde meilleur.

Ce spectacle est à la fois un cri sourd qui cherche à être entendu et les confessions d’un danseur du XXIème siècles. Issa SANOU et Maate KEITA associent corps, âme et voix à la disposition des sans voix, leur permettre d’exprimer leur douleur, de crier et de pleurer afin de se libérer. 

gallery/undraw_character_drawing_ii11

Maux

gallery/_mg_9310

Direction Artistique, Chorégraphie :    Issa SANOU

Assistant Chorégraphique :                 Pascal KABORE, Noumoutie OUATTARA

Scénographie :                                    Sada DAO

Artistes Interprètes :                            Issa SANOU (danse)

                                                            Maate KEITA (danse, chant, musique)

                                                            Diakaria DIABATE (musique)

                                                            Souleymane DIABATE (musique)

                                                            Issiaka SANOGO (musique)

Distribution

Chorégraphe : Issa SANOU

gallery/2712

1er prix au concours chorégraphique solo « Simply The Best », 1er prix au Salon International de la littérature Orale et du livre. Jeune danseur/chorégraphe, acrobate, Issa SANOU est le Directeur Artistique de la Cie Sanou Ka Sanu et Directeur des Vacances Artistiques Professionnelles pour Ados et Jeunes (VAPAJ).

Né à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso), il a pris goût à la scène en 2005 au lycée. Au côté des troupes de théâtre et de danse du Centre Siraba (Centre de Formation Artistique et Artisanal), il commence à tracer son chemin. Voilà que commence son parcours de danseur, ayant déjà un talent d'acrobate autodidacte. Sur le point d’entrer à l’Ecole National Supérieure des Arts du Cirque de Chalon en Champagne (France) en 2010, cependant, il choisit d’honorer son engagement avec la compagnie Hervé KOUBI.   

Issa SANOU a dansé dans la compagnie Wolo Wolo pour le spectacle « Kassi kan » en 2007 où ils ont obtenu le 2ème prix à la Semaine National de la culture (SNC Bobo 2008). De 2008 à 2010, il est interprète dans le spectacle « Au Carrefour Des Siècles » chorégraphie de Sylvie PAULMIER (la compagnie l’Etincèle) qui a tourné au Burkina et en France. En 2010, il est interprète dans le spectacle « Entre Chien et Loup » un projet franco-burkinabè, création pour Montpelier Danse, chorégraphie d'Anne-Marie PORRAS (chorégraphe/directrice d’EPSE Danse de Montpelier) et de Salia SANOU (chorégraphe/codirecteur du CDC la Termitière de Ouagadougou). Puis figurant du spectacle « La Vie Est Un Songe » de Moise TOURE de la Compagnie Les Inachevés de Grenoble.

De 2010 à 2019, Issa a travaillé en tant qu’artiste chorégraphique dans la compagnie Hervé Koubi. Il est interprète dans « El Din » ,  « Ce que le jour doit à la nuit » et « Les nuits barbares ou les premiers matins du monde » chorégraphie d’Hervé KOUBI. Avec la compagnie Hervé Koubi, ils ont obtenu le 1er prix au Festival International de Danse Contemporaine d’Alger en 2010, puis le prix d’honneur au Festival de Danse Contemporaine de Ramallah (Palestine) en 2011 avec le spectacle « El Din ». En plus des spectacles Issa SANOU a donné des ateliers danse et de capoeira. En 2012, il se structure en compagnie, avec comme projet, la finalisation de son premier spectacle « Baara ».  

Depuis 2016, il est directeur et formateur de VAPAJ (Vacances Artistique professionnelles pour Ados et Jeunes) dont il est initiateur. Il a également mis en place un programme de formation « Atelier Mussow, anw dambe » pour amener les femmes dans leurs démarches artistiques vers la professionnalisation.  En 2018, Issa commence une nouvelle aventure avec Faso Danse Théâtre pour le spectacle « Kirina » chorégraphie de Serge Aimé COULIBALY et création musical de Rokia TRAORE. En 2019, Issa SANOU dirige le projet « Dansons » à Nantes sur la demande de l’Institut d’Éducation Motrice la Marrière et de l’École Élémentaire Port Boyer.

gallery/undraw_character_drawing_ii11
gallery/undraw_character_drawing_ii11

Chanteuse et Danseuse : Maaté KEITA

Comédienne, danseuse et chorégraphe avec le Koteba-Théâtre, compositrice-interprète avec le groupe musical des Gode Koteba, Maaté Keïta a été de toutes les aventures de l'Ensemble Koteba d'Abidjan depuis qu'elle a integer toute jeune cette compagnie africaine en 1981. Son parcours comprend vingt-cinq (25) créations en théâtre avec Souleymane KOLY, dont Adama champion, Commandant Jupiter et ses black nouchis, créé au festival des Francophonies de Limoges en 1986, Tous unis dans nos Wax à Sygma (Bordeaux) et Navetanes au Théâtre Paris-Villette en 1990, Waramba Opéra mandingue au Théâtre du Rond-Point des Champs Élysées à Paris en 1991, Funérailles tropicales au Festival d'Avignon en 1993, Cocody Johnny à l'Hippodrome de Douai (2004), avec la Compagnie Salia ni Seydou elle interprète le rôle de la chanteuse dans Dambé (2009) un spectacle qui fut en tournée européenne en 201O. Avec Les Go de Koteba, elle a signé cinq albums au cours des quinze dernières années pour la réalisation desquelles elle a croisé les plus grands : Manu Dibango, Ray Lema, Cheick Tidiane Seck, Angelique Kidjo, Alhassane Soumano, Bruce Sweiden, Sweet Honey on the Rock.

En 2011 Maaté Kéïta rentre en Guinée en compagnie de Souleymane Koly. Ils développent une série d'activités et créent des spectacles dont « Paroles de Femmes » avec le CCFG. En Décembre 2015 Création spectacle d'ouverture de la fête de l'indépendance du Niger à Maradi. Elle a également assuré la chorégraphie du spectacle d'ouverture des Jeux de la Francophonie à Niamey (Niger) en 2005. En juin 2016 Création du spectacle expérimental (Opéra Africain : N'ko Farafina) du metteur en scène Fifi Tamsir Niang en tant que, directrice musicale, comédienne et co-chorégraphe avec Irène Tassambédo à Conakry au petit musée. Le 20 Novembre 2016, elle a participé avec son nouveau groupe KAWAGNE qui veut dire la continuité de l'œuvre de SOULEYMANE KOLY au festival de la conscience nègre à Sao Paolo au Brésil.

Artiste accomplit sur le plan musical, Maaté Keita est également une excellente chorégraphe double d'une danseuse hors pair pour qui les techniques de danse africaine traditionnelle ou contemporaine n'ont plus de secrets. Cette diversité dans son travail d'artiste est le reflet de ses origines ivoirienne, malienne, guinéenne. Un métissage présent dans toutes ses approches artistiques.

gallery/maaté keita vapaj 2018

Musicien : Diakaria DIABATE

Distribution

Distribution

Musicien : Souleymane DIABATE

Un artiste complet (Musicien, Comédien, Acteur…) né d’une famille d’artistes mais unique dans son genre. Membre de l'Ensemble Théâtral Badenya, Diakaria Diabaté joue plusieurs instruments de musique tels que le balafon, le n’goni, le djembe, le doum doum, le bara, la flute…

Il a commencé depuis son enfance à jouer avec les instruments de musique traditionnelle. Il a intégré la troupe Folonkoto (tourbillon en Français) en 1995. Il a ensuite fait partie de la troupe Yèrèlon de 1999 à 2001, puis de la troupe Katouma en 2002 qui s’est produit à la Semaine National de la Culture (SNC Bobo 2004). À cette occasion, ils ont été lauréat du 2ème prix. A la Semaine National de la Culture (SNC Bobo 2008), ils ont été lauréat du 1er prix avec l’Ensemble Théâtral Badenya. Diakaria a travaillé avec Issa Sanou en tant que musicien pour le solo « Baara » qui a été représenté à la 1ère édition du festival Sya Ben en 2009, à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso). En 2010, avec l’Ensemble Théâtrale Badenya, une tournée au Mali et au Niger dans le cadre du festival Théâtre des Réalités. 

En 2011, il était musicien dans le spectacle « Une Jeunesse En Songe » pour la cérémonie d’ouverture de la 21ème édition du Festival Panafricain du Cinéma de Ouagadougou (FESPACO) sous la direction du chorégraphe Salia Sanou. Remarqué par Salia Sanou pour son talent, il fut encore sollicité par le chorégraphe pour la création et diffusion du spectacle de cirque « Raisonnance » avec les artistes de la 22ème promotion du Centre National des Arts du Cirque (CNAC) de Châlons-en-Champagne et de l'Espace Rencontre Dafra (ERJD) de Bobo-Dioulasso. En 2012 il s’envole pour la Corée du Sud pour une grande tournée, puis en Allemagne en 2014. Avec Issa SANOU (la compagnie Sanou Ka Sanu, ils remportent le 1er prix du concours chorégraphique solo de Bobo-Dioulasso « Simply the Best » en 2015. En 2016 accompagne le projet Vacances Artistiques Professionnelles pour Ados et Jeunes (VAPAJ). Résidence de création représentations de spectacle et action culturelle en France en 2017 avec la Cie Sanou Ka Sanu.

En 2018, Diakaria est sollicité par la compagnie Koule Kan en Corée du Sud pour des projet de création et pédagogique. Il retourne au Burkina Faso en 2019 pour assurer la direction musicale de la 4ème édition de VAPAJ.

Musicien : Issiaka SANOGO

Souleyman Diabate, dit petit solo, est né à Bobo Dioulasso au sein d’une famille griot de l’ethnie Siamou (Kénédougou). Ses pères lui ont transmis leur culture, l’art et la sagesse des griots. Multi-instrumentiste, il se spécialise dans le balafon et les percussions. Il rayonne en Afrique de l’Ouest où il est plébiscité pour ses performances lives enflammées.

Reconnu comme l’un des artistes les plus prometteurs dans sa génération, il poursuit ses tournées en Europe. Il s’y produit avec différents ensembles, notamment au festival Mama Africa en Italie (2011) et en Allemagne pour le projet Istant Act (2012, 2013, 2014). Il représente le Burkina-Faso au Festival World Music « Sharq Taronalari » en Uzbekistan avec l’ensemble Lanaya qui remporte le premier prix (2013). Son amour pour la transmission l’amène à y réaliser de nombreux stages. Artistiquement, il se passionne pour la fusion entre sa musique traditionnelle, les musiques actuelles et le Jazz. Il ouvre son jeu aux gammes chromatiques et collabore notamment avec le groupe Argile en Allemagne. A l’aube de ses 30 ans, reconnu pour sa créativité, il co-fonde le groupe franco-burkinabè d’afro-jazz “Sabwana Orchestra”. Il collabore avec les icônes de la musique Malienne, notamment Cheick Tidiane Seck mais également le Dr. Toumani Diabaté et Sidiki Diabaté en participant à l’enregistrement de leur dernier album produit par Universal music Africa (2019). L’avenir nous dira ou sa musique et son talent le porteront.

Né d’une famille griotte qu’il accompagne lors des réjouissances populaires (baptême, mariage, circoncision…), Issiaka hérite naturellement d’une culture griotte et d’une forte personnalité.

Après une parfaite formation avec les professeurs de kora Mamadou Maran Diabaté de la Casamance (au Sénégal), Sidiki Diabaté, le baobab de la tradition de la kora, et Toumani Diabaté, le virtuose de la kora, Issiaka a fait son apparition très vite remarquer. Il devient en quelque année une figure incontournable dans le paysage de la musique africaine. C’est ainsi qu’il s’est fait illustrer auprès de plusieurs troupes musicales nationales et internationales.

De 2003 en 2007, une discographie de plus de vingt albums et de nombreuses musiques de cinéma avec lesquels Issiaka a partagé son expérience. Durant toutes ses randonnées musicales, il crée son propre groupe dénommé TRIO LOLO qui propose des variations contemporaines avec lequel il effectuera plusieurs tournées en Afrique, Amérique et Europe. Puis, une tournée de création et production en Hollande, Luxembourg et Belgique, avec le conservatoire de Belgique sous la direction de Wim Henderick et Adama Dramé.

De 2007 en 2013, il accompagne un projet de cirque au sein de la Compagnie Djama Buren Cirque pour des tournées en France, Mali, Maroc. Il participe au PANAF d'Algerie au côté de Sotigui Kouyaté. Sous la direction de Salia Sanou, il prend part à la création et diffusion du spectacle de cirque « Raisonnance » avec les artistes du Centre National des Arts du Cirque (CNAC) de Châlons-en-Champagne et de l'Espace Rencontre Dafra (ERJD) de Bobo-Dioulasso. Puis il entame avec Nous Nabil une tournée au Canada et en France.

gallery/1569
gallery/issiaka sanogo 2
gallery/dsc_0344